3 tagged articles Parole

« Balavoine, ces paroles sont tellement sensée, tellement visionnaire » (Andréa Bescond) 18/01/2017

Play the video

« Ces paroles sont tellement sensée, tellement visionnaire » (Andréa Bescond)
"These words are so sensible, so visionary" (Andréa Bescond)

Andréa Bescond (danseuse, comédienne, auteur) met des mots sur le malaise: comment parler de pédophilie au théâtre.
C'est de ce traumatisme et de la longue reconstruction qui a suivi que vient parler, aux micros d'Une Saison au théâtre, Andréa Bescond qui, sur scène, endosse de multiples rôles et se métamorphose à vue, d'une façon sidérante.

Quand le théâtre et la danse se mêlent de l'humain, la parole est forte. Inoubliable. Émouvante, comme est profondément émouvante. Invitée D'un soir sur France Culture en Octobre 2016. Elle y évoque son caractère rebelle, et se rapproche au chanteur Daniel Balavoine dont -elle évoque dans ce court extrait...»

 
En cas de lien mort :
http://www.dailymotion.com/video/x58xgpu

A savoir :
Andréa Bescond  et l'auteur de la pièce de théatre ci-nommé « Les Chatouilles": un sujet délicat, la pédophilie, traité avec intelligence et finesse. Un grand huit émotionnel.

Pour en savoir plus :
Les Chatouilles - Andréa Bescond et Eric Métayer : https://www.youtube.com/watch?v=gmwsLWRthSs
LES CHATOUILLES (ou la danse de la colère) - Bande annonce : https://www.youtube.com/watch?v=Qadl7Uo5vHQ

TOUT SAVOIR SUR DANIEL BALAVOINE / EVERY KNOWLEDGE ON DANIEL BALAVOINE :
http://balamed.skyrock.mobi/
http://www.facebook.com/balavoine.daniel
http://www.youtube.com/user/BALAMED (+ de 300 vidéos sur la chaine Youtube)
http://www.dailymotion.com/BALAMED (+ de 250 vidéos sur la chaine Dailymotion)
http://balamedvideo.blogspot.fr/

Tags : Parole - sensé - Visionnaire - Daniel Balavoine - Andréa Bescond - Traumatisme - reconstruction - Malaise - Métamorphose - Rebelle - Caractère - Théâtre - Pédophilie - Word - sensible - Visionary - Trauma - Malay - Metamorphosis - Rebel - Character - Theater - Pedophilia

"Nous avons découvert les bandes d’enregistrement de : sauver l’amour" (Didier Varrod) 28/08/2016

Nous avons découvert les bandes d'enregistrement de « sauver l'amour » Didier Varrod
We discovered the bands of recording " to save love "


(Photo : Studio d'enregistrement de Daniel Balavoine à Colombes en Hauts-de-Seine)

Nous avons vécu tous ensemble quatre jours au studio Daniel Balavoine du Palais des Congrès à Paris. Là où il avait mixé son dernier album. Et ensemble nous avons découvert les bandes d'enregistrement de « sauver l'amour ». Nous avons été saisi par une incroyable émotion lorsque nous avons pu écouter les pistes séparées, ou tout à coup nous étions seuls avec la voix de Daniel.

Une voix qui tutoie toujours les anges, une voix de combats et de larmes, de colères et d'espoirs inouïs.  Nous avons écouté des paroles si fortes, si belles, si intenses que nous avons cru un temps qu'en fait, il avait vraiment réussi à sauver l'amour...Et que nous ne nous en étions pas aperçus. J'ai eu envie de ne pas laisser ces paroles intenses au contact de la dilution de l'air, ou prisonnières d'une mécanique naturelle de montage.

J'ai eu besoin de les partager. Parce que l'époque est si dure, si violente, qu'il est peut-être encore temps d'écouter celles et ceux qui se sentent héritiers de sa force motrice, de son incroyable magnétisme, de cette présence si incarnée vers et pour le monde extérieur. C'était avant même le chaos du 13 novembre 2015. Depuis ces heures sombres, la parole du chanteur ricoche plus fort. Ce film est un témoignage d'amour, qui rend hommage à une œuvre pleine et entière, et à un chanteur courageux et populaire. 


Un grand ensemble visionnaire qui nous prouve qu'il n'est peut-être pas trop tard pour que le monde retrouve le sens et la magie du commencement. C'est aussi un don pour sa famille, celle que je ne connais pas et celle que j'ai eu la chance de reconnaître. Avec en premier lieu, Joana, fille d'un père qu'elle n'a pas connu mais qui illustre avec tant de force et d'émotion cette jeunesse qui est bien « cette douleur ancienne en manque de compréhension ». Lui donner enfin la parole était lui manifester précisément que le temps de la compréhension était enfin venu. Et elle s'est livrée avec une sincérité désarmante. C'est une jeune fille d'aujourd'hui qui parle d'un héritage qui prend toute sa dimension 30 ans plus tard. Pour rester en éveil, elle nous dit qu'il n'y a plus d'autre moyen que de respirer dans le creux de ses chansons.


Pour le retrouver, intact et incandescent. Et tenter à notre tour de vivre. Ou de survivre.

 « J'me présente, je m'appelle Daniel », de Didier Varrod et Nicolas Maupied
(diffusé le 30 décembre sur France 3).

Tags : Bande d’enregistrement - Daniel Balavoine - Studio - Ville - Colombes - Sauver L’amour - Saisi - Incroyable - Mixé - Dernier - Album - Parole - Forte - Témoignage - J’me présente - je m’appelle Daniel - Diddier Varrod - Nicolas Maupied - Band of recording - City - Doves - to Save love - Seized - Incredible - mixed - the Last one - Word - Strong - Testimony? I appear - my name is Daniel

Coluche, Balavoine, la politique et nous 04/07/2015

Coluche, Balavoine, la politique et nous
Coluche, Balavoine, the politics and we

En annonçant sa candidature, en 1980, Coluche avait trouvé un argument qui lui vaudrait au moins autant d'adhésion aujourd'hui : "le seul candidat qui n'a pas de raison de mentir".
 
Le mensonge en politique, responsable de la "Misère" qu'il chantait dans son sketch et du désintérêt des citoyens pour les élections. Ce même mensonge que l'on retrouve 30 ans plus tard dans un contexte économique et social lourd et dans les affaires qui font la Une des journaux. "La droite vend des promesses et ne les tient pas, la gauche vend de l'espoir et le brise", disait-il. On aurait voulu que cette formule soit datée. Ce n'est pas le cas.
 
La même année, quelques mois plus tôt, Daniel Balavoine se mettait en colère. Face à François Mitterrand, sur Antenne 2, il criait le désespoir de la jeunesse entretenu conjointement par les médias tournant en boucle sur une actualité qui ne l'intéresse pas et par les politiques qui ne la représentent pas. 
 
Si cette scène est restée célèbre, c'est qu'elle parle encore à beaucoup. A tel point qu'elle pourrait être répétée quasiment mot pour mot. La seule différence, c'est qu'on ne parlerait plus de colère, mais d'indignation. Pas sûr que ce soit mieux.
 
Trente années pendant lesquelles les relations entre les citoyens et la politique n'auraient pas été améliorées. Pourquoi ? Parce que nous n'avons pas réussi à obliger nos représentants politiques à tenir leurs promesses et à tout faire pour transformer des espoirs en réalité. Parce que nous n'avons pas réussi à exiger d'eux un engagement politique à la hauteur de la valeur de notre vote. Parce que nous n'avons pas réussi à faire en sorte que le résultat en politique ne soit plus une option, mais un objectif.
 
Pourtant, trente ans plus tard, nous disposons de moyens qui n'existaient pas à l'époque. Là où Coluche et Balavoine arrivaient à interpeller la classe politique en cavaliers solitaires, nous avons aujourd'hui tous les moyens technologiques et réseaux potentiels pour communiquer de citoyen à citoyen. Nous avons tous les outils entre les mains pour organiser la parole citoyenne et l'ériger en contre-pouvoir des dérapages et sorties de route des responsables politiques. Nous avons ce qu'il faut pour exiger ce qui n'est finalement que la moindre des choses : que notre voix soit respectée.


Article similaire :

COLUCHE et BALAVOINE : Le Baptême noir de 1986 :
https://www.youtube.com/watch?v=m0meX1UwjAs
 
Eric Zemmour a une dent contre Balavoine & Coluche
http://balamed.skyrock.mobi/3235258479-Eric-Zemmour-a-une-dent-contre-Balavoine-&-Coluche.html
 
COLUCHE, BALAVOINE et nous autres
http://balamed.skyrock.mobi/2295739697-COLUCHE-BALAVOINE-et-nous-autres.html

Tags : Misère - François Mitterrand - Coluche - Politique - Balavoine - Candidat - Mentir - Mensonge - Colère - France 2 - Antenne 2 - Médias - Indignation - Promesses - Trente ans - Classe - Parole - Dérapage - Responsable - Poverty - Politics - Policy - Candidate - to Lie - Lie - Anger - Media - Promises - Thirty years - Class - Word - Skid - Person in charge