4 tagged articles Lady Marlène

2 Numéro Un - Daniel BALAVOINE / Louis CHEDID le 11 & 13 aout 2016 sur Melody Tv 04/08/2016

2 Numéro Un - Daniel BALAVOINE / Louis CHEDID le 11 & 13 aout 2016 sur Melody Tv
2 Number one - Daniel BALAVOINE / Louis CHEDID on August 11th and 13th, 2016 on Melody Tv

Émission dédiée à Daniel BALAVOINE et Louis CHEDID, avec la participation de France GALL, Michel JONASZ, Alain CHAMFORT et Françoise HARDY.

Artistes présents dans cette émission
Daniel BALAVOINE et Louis CHEDID: "Votez pour moi"
Daniel BALAVOINE: "Les oiseaux", "Lady Marlène", "Le chanteur"
Daniel BALAVOINE et France GALL: "Quand on n'a plus rien à perdre"
Louis CHEDID: "La belle", "T'as beau pas être beau", "Papillon"
Michel JONASZ: "My Woman Is Gone"
Alain CHAMFORT: "Seul à la fin"
Françoise HARDY: "Nous deux et rien d'autre"
Pierre RAPSAT: "Poupée mécanique"
DALECKY: "Sales mes baskets"
Jean GAMET: "Danseur de slow"
Kate BUSH: "Hammer Horror"
Billy JOEL: "Honesty"
Pierre et Marc JOLIVET: sketch

Dates de diffusion de l'émission sur la chaîne Melody

Jeudi 11 août 2016 à 20h44 - Samedi 13 août 2016 à 14h59

Pour plus d'info : Lien 

Tags : Daniel Balavoine - Louis Chedid - Numéro un - Emission - Artiste - Votez pour moi - Les oiseaux - Le chanteur - Lady Marlène - La belle - T'as beau pas être beau - Quand on n'a plus rien à perdre - Number one - Broadcast - Artist - Vote for me - birds - for The singer - for Lady Marlène - The beautiful - may You not be beautiful - When we have to lose nothing more

Daniel BALAVOINE - Les Aventures De Simon Et Gunther... (1977) 11/09/2015

Daniel BALAVOINE - Les Aventures De Simon Et Gunther... (1977) - Chronique
Daniel BALAVOINE - The Adventures Of Simon Et Gunther ( 1977 )
 
Le 2°album publié de Daniel Balavoine est bel et bien ce que l'on peut appeler un album conceptuel qui traite d'un seul thème : le mur de Berlin. Cet album pourrait presque être adapté en drame musical. Que dis-je : tragédie musicale. Car l'histoire pourrait être vraie, en tout cas, anonymement elle l'est, et elle ne finit pas bien. Chaque chanson retrace les stades importants de la vie de deux frères. Deux allemands que le rideau de Berlin a, à jamais séparé.
 
L'album commence par un instrumental "Correspondances", une sorte d'ouverture, ça fait très seventies.
"La porte est close" est une sorte de Tango, intro accordéon, les frères ont rendez-vous rue Bernauer le 13 Août 1961, mais le mur va les arrêter physiquement, moralement ils ne cesseront jamais de vouloir se revoir. Ils s'écriront, et essaieront de monter un plan pour se retrouver, s'évader.
 
"Mon pauvre Gunther" est une valse de celle que l'on chante quand on a trop bu. Plus de 2 ans se sont écoulés, Simon n'a pas oublié son désir d'évasion et il sait que beaucoup ont été abattus au pied du mur, mais il préfère la mort à la privation de liberté.
 
"Lise Altman" ressemble à une chanson enfantine, il s'agit en fait d'un souvenir d'enfance des frères qui ont été témoins durant la guerre de l'arrestation de leur professeur. Alors qu'au même moment leur père est arrêté lui aussi. Et la question toute bête de l'enfant : pourquoi ne peut-on s'appeler comme ça.
On enchaîne sur la chanson qui explique toute l'histoire des Aventures de Simon et Gunther, la musique est très théâtrale : d'une tragédie à l'autre...
 
Le clou de l'album, musicalement le plus réussi, et toujours repris en concert est incontestablement "Lady Marlène", et l'échec fatal de l'évasion, la destruction du rêve : « ils ont tiré sur mes idées ». La chanson regorge d'émotions et de force.
"Lettre à Marie" : la déchéance de celui qui reste et qui vit avec le souvenir.
Et on revient à notre époque avec "ma musique et mon patois" qui commence comme du Supertramp, une des influences de Balavoine, et sa voix qui s'envole pour nous faire oublier le thème pesant de cet album-concept.
 
« Il est des murs invisibles qui font que cette histoire pourrait se passer n'importe où »
Le mur est tombé plus de 3 ans après la mort de Daniel, 12 ans après qu'il ait composé cet album.

Article similaire évoqué sur le blog :
LE LIVRE "Berlin de l'autre côté du mur " inspirée de l'album "Les aventures de Simon et Gunther" de D.Balavoine (PARTIE 2 et FIN) Février 2011

Berlin et son mur (Septembre 2012)

Tags : Daniel Balavoine - Balamed - Album - Concept - La porte est close - rue Bernauer - Mon pauvre Gunther - Evasion - Mur - Lise Altman - Guerre - arrestation - Aventures de Simon et Gunther - Lady Marlène - Fatal - Destruction - Rêve - Tiré - idée - The door is closed - street Bernauer - My poor man Gunther - Escape - Wall - War - arrest - Adventures of Simon and Gunther - Dreams - Pulled - Fired - idea - Berlin - ma musique et mon patois

Pour que tombent tous les murs qui séparent les hommes - Lady Marlène 02/04/2015

Play the video
So that fall all the walls which separate the men (people) - Lady Marlène
 
Lady Marlène (Daniel Balavoine)
Lady Marlène est une chanson écrite et composée par Daniel Balavoine en 1977 pour l'album Les Aventures de Simon et Gunther.... Malgré un succès d'estime à sa sortie en single, le titre, ayant bénéficié d'une large diffusion télévisée, est notable pour avoir permis à Balavoine de se faire engager par Michel Berger, l'ayant vu l'interpréter à la télévision, dans la comédie musicale Starmania, l'année suivante.
 
Premier et unique extrait de l'album à être paru en, Lady Marlène bénéficiera de plusieurs passages à la télévision – Balavoine l'interprétera à six reprises au cours de l'année 1977 – mais ne connait qu'un succès d'estime. Pourtant, c'est grâce à l'une des interprétations de la chanson à la télévision, le 29 mai 1977 dans l'émission Musique and Music, diffusé sur Antenne 2, que le chanteur et auteur-compositeur Michel Berger découvre BalavoineSource Wikipédia
 
Cette vidéo est également disponible sur le lien ci-dessous :
http://www.dailymotion.com/video/x2gpsui_pour-que-tombent-tous-les-murs-qui-separent-les-hommes-lady-marlene_music
 
TOUT SAVOIR SUR DANIEL BALAVOINE :
http://balamed.skyrock.mobi/
http://www.facebook.com/balavoine.daniel
http://www.youtube.com/user/BALAMED (+ de 250 vidéos sur la chaine Youtube)
http://www.dailymotion.com/BALAMED (+ de 200 vidéos sur la chaine Dailymotion)

Tags : Murs - séparent - séparé - Lady Marlène - Daniel Balavoine - 1977 - Album - Les Aventures de Simon et Gunther - succès d’estime - Micher Berger - Comédie musical - Starmania - Musique and Music - Berlin - Guerre - Walls - separate - separated - on 1977 - The Adventures of Simon and Gunther - praise from the critics - musical Micher Berger - Comedy - Music and Music - War

Lady Marlène, La porte est close 03/03/2014

C'est une des toutes premières chansons de Daniel Balavoine en 1977 et probablement la plus belle qu'il n'ait jamais écrite. 
L'introduction au piano est superbe et Daniel chante avec une certaine délicatesse sans trop pousser sa voix comme il le fera hélas par la suite. 
Le refrain est beaucoup plus orchestré, peut-être un peu trop mais la beauté l'emporte sur l'emphase des passages orchestraux.

Il semblerait que le texte de cette chanson soit inspirée par le romancier Hans Leip qui a écrit "Lied eines jungen Wachpostens" (en français « Chanson d'une jeune sentinelle ») à Berlin pendant la Première Guerre mondiale, avant son départ pour le front russe en avril 1915.
Plus précisément, Balavoine y chante l'histoire de deux frères qui vivent en Allemagne à l'époque du mur de Berlin. Ils se sont donnés rendez-vous le 13 août 1961, rue Bernauer, au moment et à l'endroit où est édifié le premier pan du mur. Séparés par cette frontière, tous les deux établissent une correspondance. L'album dont est issue la chanson, "Lady Marlène", Les aventures de Simon et Gunther se clôt sur la mort de Simon, abattu alors qu'il tente de franchir le mur.

En 1939, la chanson "Lili Marlen" inspirée du poème est enregistrée par Lale Andersen et pendant la seconde guerre mondiale elle fait le tour du monde créant ainsi une énorme confusion quant à son origine jusqu'à ce que Marlène finisse par l'enregistrer à son tour, juste après la guerre. Elle était anti-nazie et on pensait qu'elle en était à l'origine. 

Daniel Balavoine n'est jamais entré au hit-parade avec "Lady Marlène" malgré de nombreux passages radio. C'est un titre malheureusement très sous-estimée dans son répertoire.

Tags : Lady Marlène - Hans Leip - jungen Wachpostens - Simon - Balavoine - Lale Andersen - Lili Marlen - anti-nazie - Lied eines jungen Wachpostens - 13 août 1961 - Bernauer