38 tagged articles Michel Berger

La mort de Daniel Balavoine l’autre drame qui a marqué France Gall et Michel Berger 15/01/2018

La mort de Daniel Bala­voine l'autre drame qui a marqué France Gall et Michel Berger
Daniel Balavoine's death the other drama which marked France Gall and Michel Berger
 
« Y a comme un goût amer en nous »
Il y a 32 ans, jour pour jour, Daniel Bala­voine perdait la vie dans un acci­dent d'hé­li­co­ptère. Un drame qui a boule­versé les Français mais aussi et surtout ses plus proches amis : France Gall et Michel Berger.
 
France Gall et Michel Berger se lient d'ami­tié avec Daniel Bala­voine dans les années 1970. À l'époque le couple recherche quelqu'un pour inter­pré­ter Johnny Rock­fort dans la comé­die musi­cale Star­ma­nia. Ce qui n'était au départ qu'une rela­tion profes­sion­nelle se change très vite en une belle amitié. “La compli­cité qui amène l'hu­mour, le rire, s'est instal­lée tout de suite entre eux, entre nous, puisque j'étais toujours là”, confiait France Gall au Pari­sien à l'oc­ca­sion des 30 ans de la dispa­ri­tion du chan­teur.

Ensemble, ils s'in­ves­tissent dans l'hu­ma­ni­taire, notam­ment au Séné­gal, un pays cher à France Gall et Michel Berger où ils créent l'as­so­cia­tion “Action école”.
Insé­pa­rables à la ville comme à la scène, ces trois-là forment alors une sorte de famille. Nous passions Noël ensemble, les vacances d'été ensemble dans des maisons louées, on jouait au tennis, on allait au cinéma”, racon­tait la petite fian­cée des Français il y a deux ans.

Forcé­ment, quand survient le drame, les époux s'ef­fondrent. D'au­tant que leur fille Pauline, qui décè­dera quelques années plus tard, se bat contre la muco­vis­ci­dose. Au plus mal, c'est grâce à la musique qu'ils pensent leurs plaies. Malgré “ce gouffre qui fera que plus rien ne sera comme avant”, le couple parvient à trou­ver la force de surmon­ter cette épreuve. En hommage à son ami disparu, Michel Berger compose Évidem­ment, une balade sur l'absence sur laquelle France Gall pose sa voix. “J'ai cru ne jamais pouvoir la chan­ter. Je pleu­rais à chaque fois. C'est, je crois, la chan­son la plus triste que j'aie chan­tée dans ma vie”, confiait-elle toujours au Pari­sien. Une chan­son qui scelle l'ami­tié de ce trio aujourd'­hui réuni pour l'éter­nité.

Crédits photos : JEAN-CLAUDE WOESTELANDT / BESTIMAGE

Tags : France Gall - Michel Berger - Daniel Balavoine - Inséparable - Pauline - Starmania - Sénégal - Humanitaire - Disparus - Décès - Mucoviscidose - Tragique - Effondré - Inseparable - Senegal - Humanitarian worker - Humanitarianism - Missing persons - Death - Cystic fibrosis - Tragic - collapsed

« Le producteur de « Starmania », Roland Hubert, veut, de son côté, Johnny Hallyday, qui a donné son accord sur le principe » 10/10/2017

« Le producteur de « Starmania », Roland Hubert, veut, de son côté, Johnny Hallyday, qui a donné son accord sur le principe »
 
" The producer of " Starmania ", Roland Hubert, wants, from his/her part(on his/her side), Johnny Hallyday, who gave his agreement onto the principle "
 
Retour sur sa participation à «Starmania»
Trop tôt mais jamais oublié, Daniel Balavoine a été révélé dans le rôle de Johnny Rockfort, dans la comédie musicale « Starmania ». Découvrez la genèse d'une star adorée des Français.
 
Daniel Balavoine : l'occasion d'une vie
« Starmania », c'est d'abord l'histoire d'une rencontre, celle de Michel Berger et de Luc Plamondon. Le compositeur français, grand admirateur du parolier canadien, lui indique qu'il souhaite collaborer avec lui, une envie réciproque. L'histoire culte naît alors : une bande de terroristes qui arrivent dans une ville futuriste, une fille de businessman qui est victime d'un attentat, deux femmes opposées, Marie-Jeanne, la serveuse idéaliste, et Stella Spotlight, la sex-symbol qui se marie à un homme politique... Le monde que décrit « Starmania » n'est pas si éloigné du nôtre. Trois années s'écoulent entre l'écriture et l'enregistrement de l'opéra-rock de Michel Berger et de Luc Plamondon. La première version de « Starmania » voit le jour en 1978. L'année où tout bascule pour Daniel Balavoine.
 
Daniel Balavoine : un casting plus compliqué que prévu
Après des années de galère, Daniel Balavoine donne tout pour obtenir le rôle de Johnny Rockfort. Mais dès le début, Luc Plamondon ne voit pas le chanteur dans le rôle principal, celui du loubard de banlieue. Il trouve le visage de ce dernier trop rond et craint qu'il ne prenne du poids. Le producteur de « Starmania », Roland Hubert, veut, de son côté, Johnny Hallyday, qui a donné son accord sur le principe. Par chance pour Daniel Balavoine, Michel Berger et France Gall sont persuadés qu'il est la recrue idéale. Mis au courant qu'il n'aura qu'une seule chance, Daniel Balavoine arrive au casting avec un blouson de cuir noir et le livre de la bande à Baader sous le bras. Fan des textes de Plamondon qui critiquent la bourgeoisie, il souhaite à tout prix faire partie de l'aventure. Un coup de poker gagnant, Balavoine est alors embarqué dans cette grande épopée.
 
Daniel Balavoine : le succès « Starmania » en tremplin
En octobre 1978, sort l'album studio de « Starmania », dont de nombreux titres deviennent en quelques semaines des phénomènes. Daniel Balavoine y interprète « Quand on arrive en ville », « Banlieue nord » et le fameux « SOS d'un terrien en détresse », l'un de ses 5 plus grands succès, composés et taillés à la mesure de sa voix. Le disque demeure la septième meilleure vente française de l'Histoire, cumulant 2 200 000 unités.
 
Daniel Balavoine : sa réussite jusqu'au statut de star
En parallèle, Daniel Balavoine enregistre son troisième album, « Le Chanteur » (1978), qui arrive dans les bacs quelques semaines avant la sortie de « Starmania ». La chanson éponyme, « Le Chanteur », obtient un succès fulgurant et se vend à plus d'un million d'exemplaires. Cette réussite quasi simultanée fait passer Daniel Balavoine de chanteur méconnu à vedette adulée, statut qui ne sera jamais démenti par la suite, puisqu'il déchaîne toujours les passions.

Tags : Balavoine - casting - Starmania - Johnny Rockfort - Michel Berger - Luc Plamondon - Vedette - adulé - réussite - Star - adulated - success

M. Berger, Balavoine et France Gall en Septembre sur Télé Melody 24/09/2016

M. Berger, Balavoine et France Gall en Septembre sur Télé Melody
Berger, Balavoine and France Gall in September on TV Melody
 
Afin de célébré les comédies musicales. Melody Tv utilise les gros moyens sur plusieurs émissions de variété d'antan des années 70 et 80. Vous y retrouvez dès le 24 Septembre 2016, Michel Berger, Daniel Balavoine, ou encore France Gall sur le thème « MELODY BROADWAY » de Melody TV.

Pour plus d'info. Voir lien ci-dessous :

Domino - Michel BERGER (1ère diffusion le 29/12/1985) Lien : http://www.melody.tv/emissions/varietes/6641/domino-michel-berger

Coeur et Pique – France Gall (1ère diffusion le 24/05/1987) Lien : http://www.melody.tv/emissions/varietes/6642/coeur-et-pique

2 Numéro Un - Daniel BALAVOINE / Louis CHEDID (1ère diffusion le 04/08/1979) Lien :
http://www.melody.tv/emissions/varietes/6823/2-numero-un-daniel-balavoine--louis-chedid

Avec Starmania  - D.Balavoine, F.Thibeault (1ère diffusion le 11/12/1978) Lien : http://www.melody.tv/emissions/varietes/6822/avec-starmania

Coeur et Pique – F.Gall (1ère diffusion le 24/05/1987) Lien : http://www.melody.tv/emissions/varietes/6642/coeur-et-pique

Tags : Michel Berger - France Gall - Daniel Balavoine - Septembre - Melody Tv - émission - Variété - Année 70 - Année 80 - in September - emission - Variety - Year 70 - Year 80

W9 : Documentaire «Les destins brisées des stars de la chanson» Jeudi 30 Juin 2016 à 20h55 25/06/2016

W9 : Documentaire «Les destins brisées des stars de la chanson» Jeudi 30 Juin 2016 à 20h55

Documentary " The fates of the broken song of the stars" Thursday, June 30, 2016 at 8:55 p.m.

Rediffusion de ce documentaire pour celle et ceux qui n'ont pas eu l'occasion de le regarder en mars 2016  

W9 proposera jeudi 30 juin dès 20h55 «Les destins brisés des stars de la chanson». Le document retracera le parcours d'artistes tels que Daniel Balavoine, Michael Jackson, Whitney Houston, Michel Berger ou encore Grégory Lemarchal, qui ont vu leur destin brisé alors qu'ils étaient au sommet de leur gloire. Avec les témoignages de proches, le programme revient sur le destin de ces personnalités hors normes.

Tags : Destins brisés - stars - chanson - Document - documentaire - Sommet - gloire - Daniel Balavoine - Michael Jackson - Whitney Houston - Grégory Lemarchal - Michel Berger - broken destinies - song - document - documentary - Summit - glory

La nouvelle affiche de Février 1986 sur MELODY le 10 & 12 Juin 2016 (Emotion de Michel Berger lorsque qu'il évoque son ami Daniel Balavoine) 03/06/2016

La nouvelle affiche de Février 1986 sur MELODY le 10 & 12 Juin 2016 (Emotion de Michel Berger lorsque qu'il évoque son ami Daniel Balavoine)
 
The new poster of February 1986 on MELODY 10 & 12 June 2016 (Emotion of Michel Berger when what it evokes his friend Daniel Balavoine).
 
La nouvelle affiche - Spécial MIDEM. Dans le Palais des Congrès de Cannes, à l'occasion du MIDEM, défilé des jeunes espoirs des variétés parrainés par les aînés, Jean-Jacques GOLDMAN et Michel BERGER. Émission présentée par Julien LEPERS.
 
A SAVOIR :  Une certaine émotion incontrôlée de Michel Berger lorsque qu'il devra évoquer l'absence de son ami Daniel Balavoine disparu 15 jours plus tôt Ne pouvant finir par le chagrin récent et douloureux. Il cèdera son micro à Jean-Jacques Goldman qui évoquera à sa place Daniel.
 
Site de MELODY TVhttp://www.melody.tv/

Artistes présents dans cette émission
Jean-Jacques GOLDMAN et Michael JONES: "Je te donne"
Michel BERGER: "Si tu plonges"
Marc LAVOINE: "Les yeux révolver"
Jeanne MAS: "Johnny, Johnny"
LES BILL BAXTER: "Embrasse-moi idiot"
BIBIE: "Tout doucement"
Vivien SAVAGE: "C'est qu'le vent"
Serge GUIRAO: "Fascination"
Jesse GARON: "Carole"
Daniel BALAVOINE: "L'Aziza"
 
Dates de diffusion de l'émission sur la chaîne Melody : 10 Juin 2016 à 20h44 & 12 Juin 2016 à 10h04

Tags : La nouvelle affiche - Janvier 1986 - Février 1986 - Spécial MIDEM - MIDEM - Emotion - Michel Berger - Jean-Jacques Goldman - Ami - Disparu - Palais des Congrès - Cannes - Absence - Chagrin - Douloureux - Chaine - Melody - L’Aziza - The new poster - in January - 1986 - February - Special MIDEM - Friend - Missing person - Despondent - Painful - Chain - Channel - Aziza

30 ans après sa mort, la tombe de Daniel Balavoine à Biarritz reste immaculée 16/04/2016

30 ans après sa mort, la tombe de Daniel Balavoine à Biarritz reste immaculée
30 years after his death, the tomb of Daniel Balavoine in Biarritz remains Immaculate

Après sa mort tragique en janvier 1986, Daniel Balavoine fut inhumé à Biarritz, au Pays basque où il avait un appartement. 30 ans plus tard, ni couronne ni fleur ne repose sur sa tombe. Daniel Balavoine était un homme libre comme l'explique Félix Dufour ancien journaliste qui a connu le chanteur. 
 
Ses obsèques avaient rassemblé plus de 3000 personnes dont quelques célébrités comme Jean-Jacques Goldman ou Michel Berger le 22 janvier 1986. Aujourd'hui encore, ses fans continuent à rendre hommage à ce chanteur à succès, auteur-compositeur engagé.
Mais ils déposent leurs fleurs et épitaphes sur le carré d'herbe à côté de la tombe en marbre blanc. Une volonté de la famille. 
 
"Daniel était un homme libre. Recouvrir sa tombe aurait été en contradiction avec lui. "
Félix Dufour a rencontré plusieurs fois l'auteur de Mon fils ma bataille. Daniel Balavoine n'a pas aimé ce que le journaliste de Sud-Ouest avait publié à l'époque. 
"J'avais écrit qu'il est plus difficile d'être un fils de divorcé qu'un adulte divorcé. Il m'avait dit : plutôt que d'écrire des conneries, chaque fois que je viendrai à Biarritz, on se rencontrera"

Et Daniel Balavoine venait régulièrement à Biarritz. Il adorait la plage de La Miladay. Il avait passé ces dernières fêtes de fin d'année sur la côte basque en compagnie de son père et de son frère. 
Biarrot d'adoption, il avait aussi passé une partie de son adolescence à Pau

Tags : Balavoine - 30 ans - mort - tombe - biarritz - immaculée - inhumé - repose - Félix Dufour - Journaliste - obsèques - Goldman - Michel Berger - Côte Basque - cimetière - 30 years - death - grave - immaculate - buried - rests - journalist - funeral - Basque coast - cemetery

Destins brisés de Lemarchal, Nikolic, Balavoine : le 30 mars sur W9 10/03/2016

Destins brisés de Lemarchal, Nikolic, Balavoine : le 30 mars sur W9
 
Broken destinies of Lemarchal, Nikolic, Balavoine: March 30 on W9

Le 30 mars 2016 en première partie de soirée, W9 invite ses téléspectateurs à revivre le parcours hors du commun d'artistes qui ont vu leur destin brisé au sommet de leur gloire.
"Daniel Balavoine, Grégory Lemarchal, Claude François, Michel Berger, Filip Nikolic, ou encore Mickael Jackson et Whitney Houston, leur talent a ému le monde entier, leur disparition injuste et trop rapide nous a bouleversé et nous marque encore aujourd'hui.

Tous ces artistes ont marqué les esprits à leur manière grâce à leurs chansons, leur carrière et leur personnalité. Ils ont tous construit un parcours hors du commun grâce à des tubes qui ont fait vibrer des centaines de milliers de fans. Ils ont connu le succès et la gloire, tout semblait leur réussir et pourtant ces artistes étaient souvent habités par une étrange urgence de vivre, comme un pressentiment de mourir jeune...


Grâce aux témoignages bouleversants de leurs proches et de leur famille, qui vous révèleront tous leurs secrets et la face cachée de ces artistes, vous découvrirez toute la vérité sur le destin de ces personnalités hors normes."
Un document mêlant témoignages bouleversants des plus proches et révélations inédites, est-il annoncé.

Tags : Destins brisés - Destins - Brisés - Daniel Balavoine - Grégory Lemarchal - Claude François - Michel Berger - Filip Nikolic - Mickael Jackson - Whitney Houston - Disparition - injuste - bouleversé - Broken destinies - destinies - broken - Michael Jackson - disappearance - unfair - upset

"Joana Balavoine Mon père, ma fierté" Extrait de PARIS MATCH du 17 décembre 2015 17/12/2015

Joana Balavoine Mon père, ma fierté
 
Elle est née cinq mois après la mort du chanteur. Pour la première fois, Joana Balavoine parle. Exclusif
La fille de Daniel Balavoine, Joana, est venue au monde quelques mois après sa mort brutale. A l'occasion du trentième anniversaire de cette disparition, elle a décidé de parler de lui, pour la première fois, dans un documentaire-­événement qui lui est consacré : « J'me ­présente, je m'appelle Daniel ». Pour Paris Match, elle revient en exclusivité sur les raisons de sa confession.
 
A lire aussi: Didier Varrod: “Lorsque Balavoine était en vie, je n'avais pas peur”

Paris Match. Joana ­Balavoine... Pourquoi n'as-tu pas gardé le nom de ta mère ?
Joana Balavoine. C'est une belle ­histoire que ma maman m'a expliquée à l'adolescence. Je suis née en juin 1986, mon papa est mort cinq mois avant... Et, naturellement, comme ils n'étaient pas mariés, je portais le nom de ma mère. Sauf qu'elle a souhaité, tout de suite après ma naissance, que je puisse aussi porter le nom de mon père. Notre avocat, Sylvain Jaraud, a engagé à ma naissance une ­procédure judiciaire pour me faire reconnaître post mortem par mon père et, donc, pour porter son nom... Il a fallu faire des démarches administratives un peu fastidieuses, qui finalement ont abouti. En effet, juste avant sa disparition, papa avait plusieurs fois annoncé à des médias que maman était enceinte, ce qui attestait ainsi de la véracité des faits. C'est donc grâce aux journaux que je porte mon nom. [Rires.] Et, effectivement, sur mon acte de naissance, il y a le nom de jeune fille de ma mère qui est barré et Balavoine inscrit juste à côté. C'est une jolie histoire.

Jean-Jacques Goldman, un héros si discret
Et tu n'as jamais eu envie de renoncer à ce nom célèbre ?
Dans ce nom, Balavoine, il y a l'idée de se battre. Et il y a la voix. Si on va plus loin, on peut même y lire qu'il va falloir avoiner. [Rires.] Pourquoi je changerais un tel étendard ? Ça donne des ailes.
 
"A FORCE D'ÉCOUTER LES GENS ME PARLER DE MON PÈRE, J'AI ­REGARDÉ SES INTERVIEWS ET J'AI DÉCOUVERT SES CHANSONS..." JOANA BALAVOINE
A quel moment as-tu réalisé que tu étais la “fille de” ?
Je n'avais pas de papa. Enfin, ce n'était pas tout à fait vrai... J'avais un papa qui n'était pas là, et j'ai compris que ce n'était pas normal d'avoir juste une maman. Progressivement, je me suis retrouvée en lui. A force d'écouter les gens m'en parler, j'ai ­regardé ses interviews et j'ai découvert ses chansons...
 
« Génération Balavoine », par Didier Varrod, éd. Fayard.DR
Je me suis dit : “Bizarre, il y a un peu de moi là-dedans.” Et puis un jour un ami m'a remis un bouquin avec ses textes. C'est le poids de ses mots qui m'a traversée, la manière dont il les avait choisis, leur puissance percussive et la force des messages qui ricochent encore aujourd'hui.

Mais à quel moment as-tu vraiment pris conscience de son absence ?
Spontanément, je dirais que c'est à la mort de Michel Berger. J'avais 6 ans. D'un seul coup, des gens que j'aimais n'avaient plus de papa non plus. [Silence.] ...
Découvrez la suite de cet entretien dans Paris Match dans tous les kiosques jeudi 17 décembre 2015
 
Daniel Balavoine: Le témoignage touchant de sa fille !

Liens
https://www.youtube.com/watch?v=r9TfMxBvQ6Aiens 2

Tags : Joana Balavoine - mort brutale - J’me ­présente - je m’appelle Daniel - Didier Varrod - peur - Michel Berger

France 3 rendra hommage à Daniel Balavoine le 30 décembre 2015 09/12/2015

France 3 rendra hommage à Daniel Balavoine le 30 décembre 2015

France 3 will pay tribute to Daniel Balavoine December 30, 2015

Le 14 janvier 2015 marquera les 30 ans de la disparition de Daniel Balavoine. France 3 proposeun film de Didier Varrod mis en scène par Nicolas Maupied, le portrait d'un homme à la fois visionnaire et incroyablement ancré dans son époque.
Daniel Balavoine était un chanteur. Musicien de génie, artiste engagé, héros de son temps, il est devenu l'icône d'une génération qui veut toujours, comme lui, remplacer le besoin par l'envie.
Trente après sa mort, sa musique et ses mots continuent de résonner sur les ondes avec la même actualité. Ancré dans le studio où Daniel Balavoine passa la dernière année de sa carrière, ce film unique donne pour la première fois la parole à sa fille.

Joana Balavoine accepte ainsi de parler sans détour de ce père qu'elle n'a jamais connu, et de cet artiste dont elle doit accepter l'héritage.
Les artistes qui témoignent dans ce film forment une véritable caisse de résonance à la carrière météorique et hors norme de l'artiste. Ensemble, ils soulignent l'extrême modernité et contemporanéité du chanteur.

Une génération de trentenaires issus des musiques d'aujourd'hui : le rap, l'électro pop, et la chanson 2.0, qui, en parlant de Balavoine, parlent de notre époque :

Christine & the Queens, l'artiste de l'année 2015 qui inscrit Daniel Balavoine tout en haut de son panthéon artistique personnel ;

Les rappeurs Soprano, Youssoupha et Orelsan, qui se réclament tous de l'influence de Balavoine concernant la teneur de ses textes et son engagement politique exprimé en chanson ;

Para One, issu de la nouvelle scène électro française et compositeur des B.O de la réalisatrice Céline Sciamma ;

Cali, qui ne se réclame pas de son univers mais qui a deux points en commun avec le chanteur : « le droit des pères », prolongement de « mon fils ma bataille », et l'engagement militant ;
La grande Sophie enfin, qui a déjà repris ses chansons et qui pourra nous parler de son travail de mélodiste.

Mais il y a aussi celles et ceux qui ont eu la chance de le connaître et de partager du temps avec lui :

Claire Balavoine, sa grande s½ur, présidente de la Fondation Daniel Balavoine et qui prolonge sur le terrain de l'engagement sa mémoire ;

Yves Bigot, grand critique rock, qui réalisa beaucoup d'interviews de Balavoine ;

Monique Le Marcis, programmatrice phare de RTL, qui fut l'une des premières à croire au talent de Balavoine et risqua son emploi pour diffuser sa musique sur les ondes ;

Jean-Michel Boris, directeur général de l'Olympia de 1979 à 2001, qui permit à Balavoine de faire deux des plus grandes scènes de sa carrière ;

Catherine Ferry, amoureuse de jeunesse de Balavoine, qui fut aussi l'un de ses choristes sur la chanson "1, 2, 3" au concours de l'Eurovision en 1976 ;

Alain Marouani, associé d'Eddie Barclay pendant plus de 30 ans et photographe, qui assista à la naissance de l'artiste et réalisa certaines des plus belles photos de Balavoine ;

Lio, qui intègre toute jeune la bande de musiciens formée par Balavoine, Alain Chamfort, France Gall et Michel Berger, auxquels elle voue une grande admiration.

​En quatre chapitres thématiques déclinés autour de la figure du chanteur avec des archives et des chansons, et à travers ces témoignages et les souvenirs d'invités, proches et collaborateurs, le film abordera toute la complexité de l'homme : sa carrière artistique atypique et fulgurante ; sa personnalité visionnaire hors du commun ; son engagement viscéral et sa psychologie désarmante.

Tags : France 3 - Hommage - Balavoine - Didier Varrod - Trante ans - le rap - l’électro pop - Christine & the Queens - Soprano - Youssoupha - Orelsan - Céline Sciamma - le droit des pères - mon fils ma bataille - La grande Sophie - Claire Balavoine - Yves Bigot - Monique Le Marcis - RTL - Jean-Michel Boris - Catherine Ferry - Lio - Alain Chamfort - France Gall - Michel Berger - Tribute - tering years - rap - electro pop - Christine & The Queens - Celine Sciamma - the right of fathers - my son my battle - The great Sophie - France Gall Michel Berger

EN PRIME…FRANCE GALL INVITÉE DE STÉPHANE BERN SUR FRANCE 2 DANS « C’EST VOTRE VIE ! » Samedi 26 septembre dès 20h55 sur France 2 21/09/2015

EN PRIME...FRANCE GALL INVITÉE DE STÉPHANE BERN SUR FRANCE 2 DANS « C'EST VOTRE VIE ! » Samedi 26 septembre dès 20h55 sur France 2

Samedi 26 septembre 2015 dès 20h55 sur France 2, vous pourrez suivre l'émission présentée par Stéphane Bern « C'est votre vie ! » qui recevra la chanteuse France Gall.
Pour ce sixième numéro de C'est votre vie !,Stéphane Bern retrace avec tendresse et émotions la carrière de France Gall. Une véritable Déclaration d'amour*.
Evidemment, Si l'on pouvait vraiment parler on oserait un Message personnel, tout en Musique, pour dire à celle qui a vendu plus de 20 millions d'albums : C'est bon que tu sois là. Assis Les Uns contre les autres sur le plateau de C'est votre vie ! Ou derrière notre écran de télévision, on aurait alors peut-être tout de La Groupie du pianiste en reprenant en ch½ur Résiste, la chanson-titre de la comédie musicale que France Gall cosigne avec Bruck Dawit et qui nous fait dire que Ça balance pas mal à Paris.

Ce spectacle, à l'affiche du Palais des sports dès le 4 novembre, puis dans toute la France à partir du 9 janvier 2016, rend hommage à Celui qui jouait du piano debout et offre l'occasion de découvrir ou de redécouvrir l'exceptionnel répertoire de Michel Berger et de France Gall.

De nombreux artistes, tels que Calogero, Alain Souchon, Laurent Voulzy, entourent France Gall au cours de cette soirée riche en surprises.
 
 Invitée sur RTL en juillet dernier, France Gall a expliqué que Michel Berger n'était pas très expressif :
« Ma vie devait être ce qu'elle a été. On avait quelque chose à faire Michel et moi. Michel ne m'a jamais dit : « Bravo ». Il ne disait rien. Et on passait à une autre chanson«.
 
BON A SAVOIR :

Sur le tournage de l'émission "C'est votre vie" - 14 septembre 2015

Tout au long du tournage, France Gall a toujours été attentive et super souriante. On peut même dire qu'elle quel a bien fait rire à plusieurs reprises, cherchant ses mots ou se moquant du présentateur lorsqu'il lit le prompteur ... des séquences qui seront surement coupés au montage. A plusieurs, reprises il y a eu des séquences pleines d'émotion ... notamment quand il a été question de Daniel Balavoine.

LE SAVIEZ VOUS ? :
La Mamma, mise en musique et interprétée par Charles Aznavour, a été écrite par Robert Gall. Le père de France Gall y évoque la mort de sa mère.
– Elle remporte l'Eurovision en 1966 avec le titre Poupée de cire, poupée de son de Serge Gainsbourg pour le Luxembourg.
– La première collaboration entre Michel Berger et France Gall se fait pour Mon fils rira du rock'n roll pour lequel elle chante quelques paroles (5e titre de l'album de Michel Berger sorti en 1974, Chansons pour une fan).
– Interrogée sur sa chanson préférée, lors de l'émission Echange public sur RTL le 6 juillet dernier, elle finit par citer sa version de Plus haut (sortie en 1996).
– Tirée de l'album Tout pour la musique (1981), Les Accidents d'amour est LA chanson du spectacle.

Tags : Prime - France Gall - Invitée - Stéphane Berne - France 2 - C’est votre vie - Message personnel - tout en Musique - Evidemment - Les Uns contre les autres - Spectacle - Palais des sports - Michel Berger - Daniel Balavoine - Séquence - Emotion - Calogero - Alain Souchon - Laurent Voulzy - Invited - Stéphane Bern - This is your life - personal message - while Music - of course - The Ones against the other - Shows - Sports Palace