5 tagged articles Disparu

“Lorsque Balavoine était en vie, je n’avais pas peur” (Didier Varrod) 02/07/2016

“Lorsque Balavoine était en vie, je n'avais pas peur” (Didier Varrod)
"When Balavoine was alive, I was not afraid"

 (Photo : Joana, la fille de Daniel Balavoine, et Didier Varrod, co-auteur du documentaire hommage au chanteur.)

Didier Varrod, ami du chanteur témoigne (Partie 1)

Joana, la fille de Daniel Balavoine chante "Les oiseaux" dans le documentaire* que venez de signer Didier Varrod avec Nicolas Maupied. Pour Paris Match, le directeur de la musique à France Inter revient sur la vie du chanteur disparu il y a trente ans, et livre ici un hommage poignant.  


C'est une photo en noir et blanc. C'est elle, qui m'observe depuis déjà 30 ans. C'est pourtant si étrange une photo qui vous regarde. Elle vous fixe parce que c'est vous qui l'avez décidé. Accrochée dans mon bureau, juste au-dessus de moi. C'est un portrait de Daniel Balavoine. Un gros plan de face, le visage  posé sur les poings serrés en équerre. C'est toute une vie, sa vie, avec toujours ces poings serrés... Mais là, ils soutiennent un visage concentré mais serein, le regard presque rieur, un peu poseur, comme si le chanteur voulait se convaincre de la curiosité de sa propre posture. C'est sans doute Balavoine qui joue au métier de chanteur. Un peu beau gosse, oui... Parce qu'un chanteur c'est forcément beau gosse...

"Starmania", la comédie musicale immortelle
Je le sais, c'est le genre d'attitude qui ne lui ressemblait pas. Mais alors pas du tout. Mais c'est cette photo qui dialogue avec moi en silence depuis sa disparition. Je suis là, comme chaque jour, devant mon ordinateur pour travailler. Sur une chronique, un livre, un documentaire, et c'est mécanique, je finis toujours par lever la tête pour lui demander : «Alors ? Qu'en penses-tu ? Tu crois que c'est bien ce que je viens d'écrire ?»

Je sais, c'est assez con de parler aux morts, mais j'avoue aussi que ça aide pas mal. Surtout que lui, c'est un mort qui prend de la place dans la vie des gens, et pas seulement dans la mienne. Plus le temps passe, plus mes souvenirs se concentrent ainsi sur la dernière année de sa vie. Balavoine c'est alors un socle de convictions. C'est un corps en mouvement qui avance tout en puissance. La puissance de celui qui est en train de connaître la force vitale de l'accomplissement. C'est une attraction qui vous entraine, vous motive sans cesse jusqu'à vous propulser dans l'énergie qui donne le goût du risque. C'est un bloc d'idées et déjà une étrange réincarnation. Car au moment où il publie son album  «Sauver l'amour»,  il se dégage alors de lui une paix intérieure qui ne correspond plus exactement à l'image que le public français avait eue jusque-là.

A SUIVRE...

Tags : Daniel Balavoine - Balavoine - Didier Varrod - Varrod - Paris Match - Chanteur - Disparu - Trente ans - Attitude - Parler - Morts - Vie - conviction - Gout - Risque - Réincarnation - Sauver L’amour - Paix intérieur - Singer - Missing person - Age thirty - to Speak - Deaths - Life - Taste - Risk - Reincarnation - to Save internal love - Peace

La nouvelle affiche de Février 1986 sur MELODY le 10 & 12 Juin 2016 (Emotion de Michel Berger lorsque qu'il évoque son ami Daniel Balavoine) 03/06/2016

La nouvelle affiche de Février 1986 sur MELODY le 10 & 12 Juin 2016 (Emotion de Michel Berger lorsque qu'il évoque son ami Daniel Balavoine)
 
The new poster of February 1986 on MELODY 10 & 12 June 2016 (Emotion of Michel Berger when what it evokes his friend Daniel Balavoine).
 
La nouvelle affiche - Spécial MIDEM. Dans le Palais des Congrès de Cannes, à l'occasion du MIDEM, défilé des jeunes espoirs des variétés parrainés par les aînés, Jean-Jacques GOLDMAN et Michel BERGER. Émission présentée par Julien LEPERS.
 
A SAVOIR :  Une certaine émotion incontrôlée de Michel Berger lorsque qu'il devra évoquer l'absence de son ami Daniel Balavoine disparu 15 jours plus tôt Ne pouvant finir par le chagrin récent et douloureux. Il cèdera son micro à Jean-Jacques Goldman qui évoquera à sa place Daniel.
 
Site de MELODY TVhttp://www.melody.tv/

Artistes présents dans cette émission
Jean-Jacques GOLDMAN et Michael JONES: "Je te donne"
Michel BERGER: "Si tu plonges"
Marc LAVOINE: "Les yeux révolver"
Jeanne MAS: "Johnny, Johnny"
LES BILL BAXTER: "Embrasse-moi idiot"
BIBIE: "Tout doucement"
Vivien SAVAGE: "C'est qu'le vent"
Serge GUIRAO: "Fascination"
Jesse GARON: "Carole"
Daniel BALAVOINE: "L'Aziza"
 
Dates de diffusion de l'émission sur la chaîne Melody : 10 Juin 2016 à 20h44 & 12 Juin 2016 à 10h04

Tags : La nouvelle affiche - Janvier 1986 - Février 1986 - Spécial MIDEM - MIDEM - Emotion - Michel Berger - Jean-Jacques Goldman - Ami - Disparu - Palais des Congrès - Cannes - Absence - Chagrin - Douloureux - Chaine - Melody - L’Aziza - The new poster - in January - 1986 - February - Special MIDEM - Friend - Missing person - Despondent - Painful - Chain - Channel - Aziza

La nouvelle affiche de Février 1986 - Spécial MIDEM du 5 au 25 Juin 2015 sur MELODY (Emotion de Michel Berger sur son ami disparu) 30/05/2015

La nouvelle affiche de Janvier 1986  - Spécial MIDEM du 5 au 25 Juin 2015 sur MELODY (Emotion de Michel Berger sur son ami disparu) - Merci à MELODY TV pour leur aimable autorisation
 
 The new poster of January, 1986 - Special MIDEM from 5 till 25 June 2015 on MELODY (Emotion of Michel Berger on his disappeared friend)

La nouvelle affiche - Spécial MIDEM. Dans le Palais des Congrès de Cannes, à l'occasion du MIDEM, défilé des jeunes espoirs des variétés parrainés par les aînés, Jean-Jacques GOLDMAN et Michel BERGER. Émission présentée par Julien LEPERS.
 
A SAVOIR :  Une certaine émotion incontrôlée de Michel Berger lorsque qu'il devra évoquer l'absence de son ami Daniel Balavoine disparu 15 jours plus tôt Ne pouvant finir par le chagrin récent et douloureux. Il cèdera son micro à Jean-Jacques Goldman qui évoquera à sa place Daniel.
 
Site de MELODY TVhttp://www.melody.tv/

Artistes présents dans cette émission
Jean-Jacques GOLDMAN et Michael JONES: "Je te donne"
Michel BERGER: "Si tu plonges"
Marc LAVOINE: "Les yeux révolver"
Jeanne MAS: "Johnny, Johnny"
LES BILL BAXTER: "Embrasse-moi idiot"
BIBIE: "Tout doucement"
Vivien SAVAGE: "C'est qu'le vent"
Serge GUIRAO: "Fascination"
Jesse GARON: "Carole"
Daniel BALAVOINE: "L'Aziza"
 
Dates de diffusion de l'émission sur la chaîne Melody

Vendredi 05 juin 2015 : 20h45 - Samedi 06 juin 2015: 18h00 - Dimanche 07 juin 2015 : 10h15 - Mardi 09 juin 2015 : 07h50 -Lundi 15 juin 2015 : 18h00 - Jeudi 18 juin 2015 : 12h20 - Jeudi 25 juin 2015 : 15h00

Tags : La nouvelle affiche - Janvier 1986 - Février 1986 - Spécial MIDEM - MIDEM - Emotion - Michel Berger - Jean-Jacques Goldman - Ami - Disparu - Palais des Congrès - Cannes - Absence - Chagrin - Douloureux - Chaine - Melody - L’Aziza - The new poster - in January - 1986 - February - Special MIDEM - Friend - Missing person - Despondent - Painful - Chain - Channel - Aziza

De la Manifestation sportive en faveur de la Fondation Balavoine à la chanson "Confidentiel". En hommage à son ami 31/05/2014

On vous dira qu'il n'est pas facile d'aborder Jean-Jacques Goldman et on aura raison. Non que la vedette numéro un de la nouvelle génération se prenne pour une star, mais il a trop de pudeur, trop de bon sens aussi, pour ne pas savoir que la gloire est une coquette qui peut se détourner, soudain, de ceux qu'elle a adorés.
Ce n'est pas à la sortie du Zénith où il attirait chaque soir 5 000 fans, que j'ai rencontré Jean-Jacques Goldman. C'est tout récemment sur un stade. Il avait troqué son éternel jean pour un short blanc et un maillot de footballeur (Voir Photo). Ce dimanche-là, il participait à une manifestation sportive en faveur de la Fondation Daniel Balavoine. Comme au soir du 18 janvier 1986, où, à la fin d'un "Champs- Elysées", quatre jours après l'accident de Daniel Balavoine, il avait tenu à interpréter une chanson en hommage au chanteur disparu (Voir ci-dessous), il voulait être le premier maillon d'une immense chaîne de l'amitié et du souvenir.

"Et pourtant, je n'ai jamais joué au foot de ma vie", m'a-t-il confié, alors que je lui disais l'avoir trouvé vif et adroit. C'est donc pour son ami Daniel Balavoine qu'il l'a fait.
[Publication inconnue], du 16 au 22 octobre 1986 

A la fin de "Champs-Elysées", le 18 janvier, il n'a pas chanté "Je te donne", comme prévu, mais a offert une autre de ses chansons en hommage à Daniel Balavoine : "Confidentiel". Celle-ci figure aussi sur son dernier 33 tours et les paroles semblent écrites pour l'auteur de "L'Aziza" : "Je voulais simplement te dire. Que ton visage et ton sourire, Resteront près de moi, sur mon chemin... Ça restera comme une lumière. Qui m'tiendra chaud dans mes hivers. Un petit feu de toi qui s'éteint pas...". Sur ce même disque, Jean-Jacques Goldman avait déjà consacré une chanson à Danièle Messia, chanteuse beaucoup moins connue que Daniel et morte dans une presque indifférence.
 
On comprend alors pourquoi il nous a dit, le jour où nous l'avons rencontré, avant que Daniel ne soit plus là : "J'évite les interviews parce que je pense que le chanteur est toujours moins beau que les chansons qu'il chante. J'ai peur. Je suis sûr que je ne peux que décevoir ceux qui en viendraient à me connaître vraiment..." (Source Wikipedia - parler-de-sa-vie)

Voici le lien de la chanson « Confidentiel » de Jean-Jacques Goldman : http://www.youtube.com/watch?v=EiQikh_Awys

Tags : Jean-Jacques Goldman - JJG - Star - gloire - Pudeur - Zénith - fans - maillot de footballeur - Maillot - footballeur - Champs- Elysées - accident - Disparu - Daniel Balavoine - Je te donne - 18 janvier 1986 - Confidentiel - L'Aziza - Danièle Messia - interviews - Chanteur - Peur - vedette - génération - hommage - Fondation Daniel Balavoine - Fondation Balavoine - Association - souvenirs - souvenir - humanitaire

France Gall nous parle de : Evidemment « Sur le titre évidement Si je pense à un moindre mot, je ne peux pas la faire » France Gall 18/03/2014

Play the video
France Gall nous parle de "Evidemment" 
 
« Sur le titre évidemment Si je pense à un moindre mot, je ne peux pas la faire » France Gall
 
En 1987 ; Evidemment fait une entrée fracassante dans le top 50. Nostalgique, cette chanson est particulièrement émouvante. Mais derrière le titre Evidemment, se cache une triste histoire...
C'est en effet suite à la mort de Daniel Balavoine, disparu dans le crash de son hélicoptère au Mali, que Michel Berger a écrit le texte d'Evidemment pour sa compagne, France Gall. Michel Berger et Daniel Balavoine étaient en effet des amis très proches.
 
Pour la télévision, ils ont notamment enregistré des duos ensemble, comme la superbe « La minute de silence » à deux, au piano. Sa disparition a beaucoup marqué le couple. Un seul être vous manque et tout est dépeuplé...
Au lendemain de sa mort, Berger déclarera que Daniel Balavoine était un spécialiste de la "provocation constructive". Disparu à la veille de ces 34 ans, il avait encore tant à donner...
 
Vidéo également disponible ici :
http://www.dailymotion.com/video/x1i2rh6_france-gall-nous-parle-de-evidemment_music
 
TOUT SAVOIR SUR DANIEL BALAVOINE :
http://balamed.skyrock.mobi/
http://www.facebook.com/balavoine.daniel

Tags : Evidemment - France Gall - FRANCE GALL - Hommage - Daniel BALAVOINE - hélicoptère - MICHEL BERGER - Mali - La minute de silence - provocation - Disparu