Une vidéo de 3'52 pour convaincre !

Comments (2) :

  • markopfler

    20/05/2018

    Il n'y a pas deux versions contrairement à ce qu'affirme Mr Pernin.

    Belvèze et son équipier sont partis au bivouak pour alerter du crash mais ça a traîné car la plupart ne les croyaient pas, il le dit bien. Il a fallu du temps pour que finalement deux journalistes décident d'aller avec le co-pilote de Belvèze sur les lieux. Le temps de faire l'aller (de nuit dans la tempête, 11km, c'est long), de convaincre des personnes et revenir sur les lieux, ça a du duré longtemps, d'autant que les journalistes rappellent qu'ils roulaient en sens inverse de la course pour éviter un accident, ils roulaient à 40 km/h dans la nuit. Une fois sur place, les journalistes sont restés environ 45 minutes. Bernard Didelot (celui qui devait récupérer les 5 en voitures) les rejoint et les trois repartent pour annoncer la nouvelle.

    Au total si on prend :

    - 11km de nuit aller pour avertir le bivouak (je le répète au milieu d'une tempête de sable, dans la nuit sur un terrain hostile)
    - convaincre des gens qu'il y a bien eu un crash
    - repartir en sens inverse (à nouveau 11 km dans la tempête avec des concurrents qui arrivent à contre-sens)
    - 45 minutes sur place pour identifier les corps et amortir le choc
    - repartir dans la tempête refaire 11km pour confirmer l'accident

    On est bien sur des bases de 3h environ.

  • Jabber

    24/08/2016

    N'importe quoi !

    à l'époque, les entreprises Françaises qui vendaient des armes en Afrique était connues, et de plus , il n'y avait pas que les Français, il y avait les Américains, les Russes, les Allemands... Et maintenant, il y a aussi les Chinois et les Indiens... Il y a de quoi faire !

    Et en plus, à l'époque, le Mali n'était pas en guerre. Il y avait bien un mouvement indépendantiste Touareg au nord, mais pas en conflit larvé !

    à l'époque, les usines Françaises qui fabriquaient des armes tournaient, et on savait ou elles allaient. Le fils de Mitterrand aura même des emmerdes avec l'Angola gate , ventes d'armes à l'Angola, car il vendait trop d'armes. De plus, le Mali avait des accords de coopérations militaires avec la France, connus, et c'est pourquoi que l'armée Française est au Mali en ce moment. il faut arrêter de dire n'importe quoi !

    De plus, en 1986, le Mali était tellement pauvre, que la France et l'Europe contribuait à équiper et former sa petite armée. Comme aujourd'hui.

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.161.77.30) if someone makes a complaint.

Report abuse