" Cette année-là, il y avait beaucoup d'agents de la DGSE sur le Dakar" (Jean Pernin)

Play the video
" Cette année-là, il y avait beaucoup d'agents de la DGSE sur le Dakar" (Jean Pernin)
 
- Merci à Mr Pernin pour son aimable autorisation

"That year. "There were many people of the DGSE in the Dakar *" (Jean Pernin)
 
* Propos recueilli par un policier auprès d'un concurrent du Dakar, révélé par Jean Pernin en Février 2016 sur la chaîne Meta TV (média d'information alternative libre et indépendant de France) Voir cet extrait énoncé sur la partie 3 ci-dessous.

Jean Pernin a reçu des messages de l'au-delà via l'intermédiaire de son fils qui l'a mis en contact avec l'esprit du défunt chanteur.

Suite aux indications indiquées par ses soins, Jean Pernin a pu reconstituer une grande partie de l'enquête en démontrant que cette affaire ressemble à une opération d'état visant à transformer un assassinat en accident. Plusieurs éléments troublants apparaissent quand on s'y plonge.

Ci-dessous, l'interview vidéo de Jean Pernin. Auteur du livre "Daniel Balavoine, Meurtre déguisé."

 
 Partie 1 : Daniel Balavoine un meurtre déguisé par Jean Pernin sur MetaTV (1/3)
Partie 2 :  Daniel Balavoine un meurtre déguisé par Jean Pernin sur MetaTV (2/3)
Partie 3 :  Daniel Balavoine un meurtre déguisé par Jean Pernin sur MetaTV (3/3)

Site de MetaTv :
http://metatv.org/
Site de Jean Pernin : https://sites.google.com/site/roseetor/

Tags : Balavoine - DGSE - Dakar - Jean Pernin - Témoignage - L’au-delà - Esprit - Chanteur - Enquête - Opération - Assassinant - Accident - Troublant - testimony - the beyond - spirit - singer - investigation - Operation - murdering - disturbing

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.158.199.217) if someone makes a complaint.

Comments :

  • markopfler

    20/05/2018

    Le 14 janvier, des centaines de personnes ont vu Sabine et Balavoine. Des vidéos et photos attestent de leur présence ce jour-là, notamment lors du match de football. Des témoignages confirment également.
    La version de la dune a été très vite démentie par les médias (on ne sait pas ce qu'il s'est passé les médias mainstream le disent bien). En revanche, rien ne permet d'affirmer que l'avion a été abattu. Cela peut tout aussi bien être un arbre ou le pilote qui roulait trop bas et qui a été déstabilisé par un gros coup de vent, sans parler de l'hypothèse que ce soit Sabine qui pilotait et non FXB.

  • Kassim Djilaï

    09/04/2016

    Au Mali, en 1986, il n'y avait rien à trouver ou espionner, sinon de savoir que les dirigeants de ce pays détournaient l'argent des dons de la CEE (communauté Européenne),et de la France, mais ce n'était pas un secret, car tout le monde le savait à l'époque, les Maliens en premiers...

  • virginie

    02/04/2016

    Pernin confond avec Philippe de Dieuleveult, qui à l'époque avait disparu au Zaïre (actuel RDC du Congo), mais si de Dieuleveult était de la DGSE, il apportait des informations importantes à propos de groupes rebelles qui pouvaient être financés par l'URSS, ou d'autres pays de l'Europe de l'est de l'époque (communiste), ce qui pouvait faire exploser ce pays gigantesque, contrairement au mali ou aux autres pays du Sahel (sauf le Tchad,à l'époque en guerre avec la Libye) ou il était inutile de déployer des espions.

  • F.R.D.B

    01/03/2016

    En 1986, le Mali était un pays bien trop pauvre pour intéresser la DGSE, et même les pays limitrophe. De plus, c'est la France qui formait et finançait son armée, sa gendarmerie, etc...Donc, il n'y avait rien à espionner ou à espérer. à l'époque, les agents de la DGSE étaient plutôt en Europe de l'est ou au Moyen-Orient. il faut arrêter de raconter n'importe quoi, surtout pour vendre des livres, au détriment des familles endeuillées.

  • André V.

    27/02/2016

    N'importe quoi ! : à l'époque, la gendarmerie et gendarmes des pays Sahéliens (Mauritanie, Mali, Niger) étaient formés par la France, tout comme les militaires locaux (et pas par les Russes, par exemple ! ). Et ça continue ! Aucun intérêt pour la DGSE, et puis, quoi ou qui espionner. étant un ancien de la "maison", ça me heurte de lire de telles âneries Et puis, il y avait quoi à trouver, à part de la misère, ou de riches Européens qui participaient à une course ? réfléchissez bon sang !

Report abuse