La stèle des occupants du Paris Dakar détruit par des Salafistes

La stèle des occupants du Paris Dakar détruit par des Salafistes
 
Plusieurs blogueur se sont manifesté sur le site entre Juin et Juillet 2014 afin de témoigné ou d'évoqué la stèle souvenir de Gourma-Rharous qui fut poser en mémoire de Thierry Sabine particulièrement et de Daniel Balavoine, Nathalie Odent, Jean-Paul Le Fur, François Xavier Bagnoud disparus sur ces lieu en 1986. Certain commentaires laisse froid dans le dos, lisez par vous-même !
 
Le 16/06/2014
Depuis le passage des Salafistes, il doit y avoir deux ans, il y a plus rien. Ce n'est pas qu'ils n'aiment pas les morts, mais un monument, surtout de culture occidentale, est assimilé à de l'idolâterie, donc le tout fut explosé à explosif, et reste rasé au buldozzer.Cousin de Gourna me l'a dit.
 
Le 18/06/2014
Une partie de ma famille est du village de Kussé-Kindal, non loin de l'accident. Ayant des nouvelles, on m'a dit qu'il n'y a plus rien. Les salafistes ont tout détruit. Ça laisse place à une grande plaine. Pour l'accident, on raconte sur place que le rotor a heurté un arbre. Perdant l'équilibre, et tournant sur lui-même pendant 3 tours rapides, il a ensuite heurté par rotor une dune, pour avancer et faire "broum!" grand bruit sec. Sinon, l'endroit était très calme à l'époque. Pas de complot en vue. En plus, il y avait un défilé de voitures du rallye, peut-être les 30 dernières, dont certaines n'ont rien vues, ni entendues, à part les voitures en face de l'hélico, et les 3 derrières. (Mustapha G.)
 
Le 02/07/2014 
Le lieu est trouvable par GPS, et de plus, il est connu des gens du coin. Au Mali, un cimetière ne se visite pas, et on situe la tombe là où la mort est arrivée. L'esprit marque de son empreinte le lieu, il y a des croyances locales. C'est comme les accidentés de la route, et les histoires de dames blanches, les lieux sont fleuris. Moi j'y crois à ça, le mort est là où il est mort, du moins, pour un moment. En islam des origines et Mali, pas de monument, pas de statue, l'endroit doit être libre. Souvent, certains posent une petite pierre, par respect pour le ou les défunt(s). C'est plus joli, plus poétique qu'une dalle en béton armé. Au Mali, quand on parle d'un mort, on ne va pas au cimetière. On parle de la vie et du défunt comme si il n'était pas loin. Daniel est à Gourna; c'est plutôt spirituel. (Boubakar)

Le 04/07/2014
la stéle à été enlevée car elle n'était pas conforme à la religion. Salaf = ce qui est vrai, des origines. la vérité. Une stéle est offense à la religion, car c'est adorer chaytan (satan), il n'y a qu'un lieu ou prier : mosquée. le reste, c'est tout juste bon à être détruit. (Ahmed)
 
Le 05/07/2014
Balamed ne comprend décidément rien : pour les salafistes, il ne faut pas de lucre, pas de décoration, pas de stéle, car c'est assimillé à se détrourner de Allah le tout puissant et être idolâtre. c'est valable pour d'autres musulmans, dont les chaféites. c'est pas qu'ils ont quelque chose contre les 5, c'est juste qu'il faut respecter la religion et croyances. Non, je ne suis pas salafiste...Pfff !!! (Ahmed) 

Article similaire : 
Gourma-Rharous ; Lieu de L'accident, 25 Ans Aprés.
Daniel Coupy à Gourma-Rharous sur les Lieux de L'accident : "L'ensemble des pièces de l'hélico avaient été pillées"

Tags : Gao - Burkina Faso - Salafiste - Stèle - détruit - Thierry Sabine - Daniel Balavoine - doctrine - mort - occidental - monument - rasé - accident - Paris Dakar - Dakar - Hélicoptère - 1986 - arbre - rotor - Mali - jihad - Nathalie Odent - Jean-Paul Le Fur - François Xavier Bagnoud

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.158.199.217) if someone makes a complaint.

Comments :

  • markopfler

    20/05/2018

    En 1986, il n'y a que du sable. En 2003, déjà, on voyait de l'herbe sur toute la zone. Est-ce un phénomène naturelle ou la zone est-elle irriguée ?

  • BALAMED

    28/11/2014

    Nordine C. wrote: "à Gonesse, là ou le Concorde est tombée en 2000, dans mon quartier, certain on gratés le sol, et ils on trouvé par exemle des piéces de Marks Allemands ou des francs. Pièces tordues par la chaleur. "

    Merci pour se témoignage. Il en va de même qu'il y à- à chaque crash des débris enfoui avec le temps sous terre. Gonesse, près de Garges les Gonesse dans le Val d'oise. Une ville d'enfance. Cordialement

  • Nordine C.

    26/11/2014

    à Gonesse, là ou le Concorde est tombée en 2000, dans mon quartier, certain on gratés le sol, et ils on trouvé par exemle des piéces de Marks Allemands ou des francs. Pièces tordues par la chaleur.

  • BALAMED

    22/11/2014

    Victor C. wrote: "les enquêteurs et les militaires avaient prévus, ils savaient que tout allait être pillé, et ils sont restés plus d'une semaine sur place, avec des températures entre 45° et 53° pour mener l'enquête à fond, et ramasser le maximum de fragments de corps. De nos jours, il ne reste que la grosse tache de kérozéne brûlé, qui indique le site du crash. Pour le reste, tout à déjà disparu, plus un seul reste de l'appareil. c'est incroyable ! "

    Bonjour, Des témoignage de blogueurs démontré qu'il resté des restes de débris d'objet enfuit sous la terre et le sable. Merci pour votre témoignage

  • Victor C.

    20/11/2014

    les enquêteurs et les militaires avaient prévus, ils savaient que tout allait être pillé, et ils sont restés plus d'une semaine sur place, avec des températures entre 45° et 53° pour mener l'enquête à fond, et ramasser le maximum de fragments de corps. De nos jours, il ne reste que la grosse tache de kérozéne brûlé, qui indique le site du crash. Pour le reste, tout à déjà disparu, plus un seul reste de l'appareil. c'est incroyable !

  • BALAMED

    19/11/2014

    Féhim J. wrote: "pour exemple : l'accident du vol Ouagadougou-Alger de cet été : 115 morts, crash au sud du Mali. l'enquête est contrariée , car moins d'un mois après, ce qui restait de l'appareil, pourtant très dégradé, était récupéré par la population locale. Heureusement que les enquêteurs étaient restés une semaine sur place, pour ramasser ce qui restait des corps, et prendre les pièces pour l'enquête, car ils savaient que tout allait être récupéré. Ce fut malheureusement le cas. il ne reste aujourd'hui plus rien. j'ai été militaire là bas jusqu'a Octobre.c'est très pauvre. "

    Merci pour se témoignage riche en information

  • Féhim J.

    18/11/2014

    pour exemple : l'accident du vol Ouagadougou-Alger de cet été : 115 morts, crash au sud du Mali. l'enquête est contrariée , car moins d'un mois après, ce qui restait de l'appareil, pourtant très dégradé, était récupéré par la population locale. Heureusement que les enquêteurs étaient restés une semaine sur place, pour ramasser ce qui restait des corps, et prendre les pièces pour l'enquête, car ils savaient que tout allait être récupéré. Ce fut malheureusement le cas. il ne reste aujourd'hui plus rien. j'ai été militaire là bas jusqu'a Octobre.c'est très pauvre.

  • BALAMED

    18/11/2014

    Abdilahi wrote: "il est vrai en Afrique que si vous laissez la carcasse d'une voiture ou d'un autre appareil, tout est pillé dans les 15 jours qui suivent : tout se récupère, et tout se recycle, et tant pis pour les victimes, le scrupule n'existe pas. "

    Merci pour votre témoignage.

  • Abdilahi

    18/11/2014

    il est vrai en Afrique que si vous laissez la carcasse d'une voiture ou d'un autre appareil, tout est pillé dans les 15 jours qui suivent : tout se récupère, et tout se recycle, et tant pis pour les victimes, le scrupule n'existe pas.

Report abuse